La présente mention est obligatoire selon la directive européenne 2009/136/CE. Pour fermer ce bandeau cliquez sur "j'accepte". Cela veut dire que vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies ne collectent pas vos informations personnelles. Nous utilisons des cookies uniquement pour améliorer votre navigation et votre expérience utilisateur, et pour connaitre la fréquentation de notre site via Google Analytics.

Apport de l’acupuncture dans le traitement des stérilités féminines

Dominique Georget-Tessier, Novembre 2010

Un couple sur sept consulte au moins une fois pour des difficultés à concevoir un enfant et un sur dix suit des traitements pour y remédier : ce motif de consultation absent au début de mon exercice est devenu fréquent et il ne se passe pas de mois sans qu’une nouvelle patiente ne se présente avec cette demande.
Dans une intervention faite le 14 octobre 2010 au cours des journées européennes de gynécologie qui se tenaient à Montpellier, le professeur Sultan a rappelé le rôle des perturbateurs hormonaux tels que les phtalates, le bisphénol A, les pesticides dans la fonctionnalité des ovocytes et qui plus est dans les ovocytes du fœtus femelle atteignant dès avant la conception la fonction de reproduction !
A côté d’une prise en charge micronutritionnelle [1] (si possible dès l’arrêt de la contraception et même avant, homéopathique, phytothérapique et psychothérapique [2], l’acupuncture est d’un apport certain.
Dans la médecine traditionnelle chinoise, une femme est considérée comme stérile si après trois années de mariage sans avoir d’enfants, la reproduction est impossible (soulignons dès à présent un rapport au temps différent dans ces sociétés traditionnelles et rurales où l’espérance de vie était pourtant moindre et l’urgence d’avoir un descendant mâle très forte !)
En 652, Sun Simiao, dans le célèbre ouvrage « prescriptions valant mille pièces d’or » différencie les stérilités primaires des stérilités secondaires. 
En 1500, Xue LiZhai précisait : « quand une femme n’a pas d’enfant, il faut aussi examiner la condition physique de l’homme … [3]

Nous nous limiterons aux stérilités fonctionnelles, excluant de cet article les étiologies organiques ou infectieuses

Lire la suite...

Acupuncture et oligospermie

Article édité avec l'aimable autorisation de la direction de la revue "Acupuncture & Moxibustion", Jean-Marc Stephan

"L’acupuncture améliore le spermogramme en cas d’oligo-asthéno-tératospermie", par Nguyen Trong Khanh et Johan Nguyen. 
Gurfinkel E, Cedenho AP, Yamamura Y, Srougi M. Effects of acupuncture and moxa treatment in patients with semen abnormalities. Asian J Androl 2003; (5):345-348. (document pdf)

Lire la suite...

Micronutrition et préparation à la conception

Dominique Georget-Tessier, novembre 2010 

La fertilité humaine et le développement foetal dépendent d’un bon environnement nutritionnel.

Actuellement un couple sur sept consulte le médecin au moins une fois pour des difficultés à concevoir un enfant et un couple sur cinq a recours à la PMA ou AMP (procréation médicalement assistée) lettres qui sont passées dans le domaine du langage courant comme FIV (fécondation in vitro). Or de nombreuses observations ont fait état d’une baisse sensible de la densité en spermatozoïdes chez l’homme : est- ce l’effet de la pollution environnementale, de la mauvaise qualité de l’alimentation (abondance de calories vides ?)

Le professeur Sultan (Montpellier) [1] a dressé un constat alarmant sur les perturbateurs endocriniens et leurs effets potentiellement néfastes sur la reproduction féminine. Les perturbateurs endocriniens sont très nombreux dans notre environnement : phtalates, , bisphénol A, pesticides, retardateurs de flamme… Un certain nombre de ces produits se comportent comme des xéno-estrogènes et peuvent, à l’instar de polluants comme la nicotine et des dioxines déjà connues, altérer le fonctionnement ovarien, et ce dès la vie fœtale de la future fille !

Lire la suite...

Acupuncture et PMA

Article édité avec l'aimable autorisation de la direction de la revue "Acupuncture & Moxibustion", Jean-Marc Stephan

Procréation médicalement assistée : l’acupuncture élève le taux de grossesse après transfert d’embryons

Paulus WE, Zhang Mingmin, Streler E, El-Danasouri I, Sterzik.
Influence of acupuncture on the pregnancy rate in patient who undergo assisted repoduction therapy. Fertility and Sterility. 2002 ; 77(4) : 721-4. (document pdf)

Lire la suite...