La présente mention est obligatoire selon la directive européenne 2009/136/CE. Pour fermer ce bandeau cliquez sur "j'accepte". Cela veut dire que vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies ne collectent pas vos informations personnelles. Nous utilisons des cookies uniquement pour améliorer votre navigation et votre expérience utilisateur, et pour connaitre la fréquentation de notre site via Google Analytics.

Qi Gong

La culture chinoise traditionnelle n'a cessé de privilégier l'harmonie et l'équilibre. La plus grande attention a toujours été portée à la préservation et à l'entretien du souffle qui nous anime.

  • Qi, se traduit par souffle, énergie, substance subtile qui relie, anime et nourrit tous les éléments du corps.
  • Gong, désigne tant le travail, le moyen utilisé, que la maîtrise, le but recherché.

Qi Gong signifie donc le travail de l’énergie, et également "mise en mouvement des souffles ". Il désigne un ensemble de pratiques énergétiques variées issues de la culture traditionnelle chinoise, visant à "nourrir le principe vital", à l’entretien de la vie "YANG SHENG ", à l’harmonie entre le corps et l’esprit, considérée comme une globalité.

Les exercices de Qi Gong associent mouvements, des postures corporelles, ou émission de sons, respiration, et concentration de l’esprit (YI ).

Le but général est de faire circuler l’énergie dans le corps et de la renforcer, en s’inspirant des connaissances développées par la médecine traditionnelle chinoise. Le Qi Gong permet de renforcer le corps, de le rendre plus souple et d’optimiser toutes les fonctions de l’organisme. Il aide chacun à entretenir sa santé et sa vitalité par une pratique corporelle et respiratoire, et à trouver la détente et le calme intérieur nécessaire à un bon équilibre psychique.

Le Qi Gong est une pratique accessible aux malades et aux bien portants. Il ne nécessite pas de condition particulière.

Qi Gong en plein air - Ateliers

PRATIQUE : Nous alternons chaque lundi le Nei Yang Gong ou «Qi Gong pour nourrir l’intérieur» de Madame Liu Ya Fei et le Qi Gong de la femme. Le vendredi nous alternons avec le Zhi Neng Qi Gong.

Retrouvez les dates sur mindfulness-pleine-conscience.com

Zhi Neng Qi Gong

Ce Qi Gong a été créé par le docteur Pang He Ming en 1980, à partir des enseignements directs de maîtres taoïstes, bouddhistes et d’arts martiaux ainsi que  de ses propres recherches dans le domaine des médecines chinoises et occidentales. Il a été transmis en France en 1991 par Maître Zhou Jing Hong aidé par le docteur Jean Becchio. Ce Qi Gong a pour but de maintenir la forme physique et le bon état de santé sur les plans physique, psychique et émotionnel. Zhi signifie intelligence, sagesse. Neng a le sens de pouvoir, capacité. Ce Qi gong a le pouvoir d’éveiller "l’intelligence du cœur", la sagesse, chez le pratiquant, ainsi que de développer l’imagination, la visualisation, les capacités créatrices et la globalisation (c’est à dire la capacité de prendre de la distance par rapport aux problèmes pour obtenir des réponses rapides, efficaces, quasi intuitives).

Il fait partie des Qi gong les plus pratiqués en Chine, y compris dans les centres de soins.

le QI Gong de la femme

Le Qi Gong de la femme est une méthode élaborée par Madame Liu Ya Fei, directrice du centre national de Qi Gong de Beidaihe (Chine). Il comprend une suite d’automassages, un travail de visualisation et des mouvements spontanés. Les exercices sont faciles mais demandent une pratique régulière à la maison.

 

le Nei Wang Gong

Ce QI Gong est à l’origine une méthode taoïste qui s’est progressivement orientée vers le domaine thérapeutique.

C’est un outil pour reconstituer l’énergie vitale et travailler sur les blocages énergétiques ou émotionnels.

Ce Qi gong a été élaboré en Chine à partir d’une ancienne méthode taoïste dans les années 1950 par le professeur LIU Gui Zhen, fondateur du premier centre de Qi Gong médical dépendant du ministère de la Santé à Beidaihe. C’est le professeur LIU Gui Zhen qui a utilisé pour la première fois le terme de «Qi Gong» pour regrouper les différentes méthodes de travail énergétique, très variées, portant chacune un nom traditionnel. Il a répandu en Chine le Qi Gong de santé et formé les premiers praticiens de Qi Gong médical avec le ministère chinois de la Santé.

Dans les années 1970-1980, la fille du professeur LIU Gui Zhen, madame LIU Ya Fei, a repris les travaux de son père et a complété l’enseignement du Nei Yang Gong en y ajoutant une deuxième méthode, tout en continuant les recherches en Qi Gong médical au centre de Beidaihe. Ce centre, dont «Les Temps du Corps» est le représentant en France, est le berceau de la recherche et des applications du Qi Gong thérapeutique.