La présente mention est obligatoire selon la directive européenne 2009/136/CE. Pour fermer ce bandeau cliquez sur "j'accepte". Cela veut dire que vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies ne collectent pas vos informations personnelles. Nous utilisons des cookies uniquement pour améliorer votre navigation et votre expérience utilisateur, et pour connaitre la fréquentation de notre site via Google Analytics.

MTC et printemps

Le printemps en médecine traditionnelle chinoise : CHUN (4 Février - 4 Mai)

Le caractère chinois, Chun, qui désigne le printemps évoque le soleil qui monte à travers les arbres ; c’est la montée initiale du yang à travers les formes qu’il réchauffé et ranime. C’est le matin de l'année, la poussée de la vie d'une plante. Cela correspond au caractère Sheng, la création, la naissance, la vie. De même, le Qi du foie, qui est l’organe correspondant au printemps, aime « être à l’aise « et se déployer sans obstacle, sans nœud.

Le matin lorsque nous nous réveillons et passons de la position allongée à la position verticale et orientons notre regard vers l'extérieur, nous mobilisons cette énergie du printemps réveil, yeux ouverts, extériorisation, verticalité, tonus musculaire, ce qui, en MTC (médecine traditionnelle chinoise) correspond au mouvement du bois et à l'organe foie. Chaque printemps, chaque matin, remettent l’homme en phase avec les empreintes de la naissance et de la toute première enfance.

« Les 3 mois de printemps sont appelés à jaillir et déployer » (Su Wen ; chapitre 2)

Le QI du sang doit circuler librement dans les muscles.
Il est important de prendre soin de ses tendons.

  • Nombre 8
  • Elément : bois
  • Saveur : acide
  • Couleur : bleu vert
  • Symbole : dragon
  • Organe : foie
  • Organe des sens : la vue
  • Qualité à cultiver : la bienveillance (mouvement d’extériorisation), la générosité

Conseils diététiques

  • Alléger la nourriture (jeûne éventuel ou mono diète ou bouillon de légumes une fois par semaine) ;
  • Consommer des légumes cuits à la vapeur, les champignons shiitakés, les feuilles d’épinards, les choux frisés, les brocolis, les courgettes, haricots mange-tout, les asperges, les fruits, les huiles de première pression à froid olive colza, boire des tisanes, du thé vert ;
  • Diminuer les pâtisseries, les sucreries, le tabac, l'alcool, les graisses animales, les céréales riches en gluten, les produits laitiers bovins ;
  • Consommer des aliments dépuratifs (chicorée, endive, scarole, frisée, épinards, oseille, radis, fèves…)

Dao Yin

  • Les étirements des méridiens. Le tigre.
  • Qi Gong pour nourrir les tendons ;
  • La marche. Regarder au loin les grands espaces ;
  • Les 6 sons (de Sun Si Miao), le son pour le foie est le son Xu ; Inspirer silencieusement "comme si on humait une fleur en adressant le parfum au centre du bassin", puis expirer le son Xu (chuu : la note la) ; Couleur bleu-vert, les yeux extériorisent les toxines. On laisse vibrer le son le long de la colonne vertébrale.

Les plantes régulatrices ; feuilles de cassis, romarin, pissenlit, angélique, aubier de tilleul, plantain, verge d’or, le calendula, la centaurée, la busserole, la chélidoine, le chardon marie, l’artichaut, l’épine-vinette, la reine des prés, le radis noir.

Tisane de printemps ; 10 gr de feuilles de cassis, 5 gr de prêle, 10 gr de busserole, 10 gr de romarin (sommités fleuries), 10 gr de calendula, 10 gr de petite centaurée, 10 gr d’hépatique des fontaines, 10 gr de gaillet jaune.
Faire infuser 10 minutes 1 cuillère à café du mélange dans un grand bol d’eau bouillante. Boire 2 à 3 fois par jour.
_______________________________________________________________________________
BIBLIOGRAPHIE

Traduction par Elisabeth ROCHAT DE LA VALLEE et Claude LARRE : "Huangdi Nei Jing, Su Wen"

Docteurs J.M. EYSSALET, Evelyne MAMNIC : "La médecine chinoise, santé, forme, diététique"

J. BARRY : "Les Cahiers de Yang Sheng"

Les 7 sentiments (qi qing)

Article du Dr Gilles ANDRÈS - (Sources : F.A.FOR.ME.C.)

Introduction
Dans l’organisation subtile de l’homme, la médecine chinoise distingue trois niveaux :

  • celui des shen principes organisateurs de la vie de l’être humain, en particulier pour ceux qui sont situés avant le cœur des shen, les hun et les po, le shen étant le principe fondateur et central, les hun et les po permettant d’explorer respectivement les états supérieurs et inférieurs de l’être.
  • celui des “désirs fondamentaux”, des “vouloir vivre”, les wu zhi. Liés au jing et à la pulsion fondamentale de la vie, ils se déclinent en cinq : colère (nu), joie (xi), souci (si), tristesse (you), peur (kong) correspondant ainsi aux cinq agents bois, feu, métal, eau. L’excitation générale des cinq désirs (wu zhi) est en particulier un des éléments physiopathologiques des folies furieuses (kuang).
  • - Celui des sept sentiments (qi qing) qui correspond aux mouvements subtils du qi engendrés par les sentiments et à la source des maladies internes.

    (document pdf)

Lire la suite...