Dominique Georget-Tessier, novembre 2010

Supprimer tabac, drogues et produits toxiques

Etre attentif aux médicaments : les antidépresseurs diminuent l’activité de certaines chimiothérapies anticancéreuses

Sur le plan alimentaire

PERDRE DU POIDS si le poids est en excès

Le choix des graisses est essentiel

  • Eviter les produits laitiers d’origine bovine (lait de vache, souvent surchargés en produits toxiques tels antibiotiques, hormones, pesticides) : ils contiennent beaucoup de facteurs de croissance)

  • Etre en particulier très attentif aux produits ingérés, le lait étant présent partout « lire les étiquettes » : éviter les aliments industriels riches en acides gras « trans « (viennoiseries, chips, biscuiteries, plats préparés, gâteaux apéritifs, lait de vache et dérivés, les margarines végétales chauffées)
  • Consommer de l’ huile d’olive, de colza, des mélanges d’huiles riches en oméga 3 huiles de noix, cameline, des poissons sauvages(saumon, anchois, sardine, hareng), riches en oméga 3 et en vitamine D, des fruits de mer (magnésium, iode, oméga3).
  • Supprimer les viandes rouges contenant hormones, les poissons d’élevage pour la même raison ; supprimer les viandes grasses riches en graisses polyinsaturées, la charcuterie

 Limiter les sucres

  • EVITER LES SUCRES RAFFINES (sucreries,  alcools, sodas, bonbons, barres chocolatées, confitures, pâtisseries industrielles) Y COMPRIS LES SUCRES LENTS (le pain blanc, le panini, les biscottes, les pommes de terre, les sodas, les cola, les boissons alcoolisées) : le sucre nourrit les cellules cancéreuses++++
  • Utiliser les sucres lents : légumes secs, céréales complètes
  • La mention “sans sucre ajouté”  est souvent trompeuse

Manger vivant, varié, coloré

Donner une grande place aux fruits, légumes [1] , riches en antioxydants  et en fibres (7 à 10 par jour) ; en particulier la betterave, le jus de betterave, les jus de légumes lactofermentés, les choux, (verts, Bruxelles, brocolis, chou-fleur, choucroute), sources de sulforaphanes, ils sont recommandés en cas de cancer du sein [2] et de la prostate, en particulier les jeunes pousses de brocolis cuites à la vapeur ou crues, le potimarron- (alpha-  caroténoïdes), les carottes, les fruits rouges, l’oignon, l’ail, l’échalote, le raisin : cures uvales à l’automne(resvératrol), les pommes, les fruits secs ;,

Donner une place importante aux aromates (thym, romarin, cannelle, basilic, persil,  , estragon, cumin, origan, et tout  particulièrement le curcuma, l’ail et le gingembre

Mode de cuisson

Eviter la cuisson au micro- ondes qui détruit les vitamines et casse les molécules d’ADN ; supprimer les barbecues (ils sont sur la liste des produits cancérigènes aux USA) ; les grillades, les fritures et les cuissons au feu de bois ; favoriser les cuissons douces : vapeur douce,  à l’étouffée et eau d’abord puis cocotte minute et wok

VEILLER AU TRANSIT INTESTINAL

Au besoin,  prendre des probiotiques

Boissons

Boire de l’eau de source, plutôt en dehors des repas ; dans certains cas, il peut être utile de consommer de l’eau chaude ou un thé vert pendant le repas, plutôt  que de l’eau ; l’alcool est contre indiqué : l’alcool en consommation régulière est facteur de risque de cancer du sein chez la femme.

Boire des tisanes (desmodium),  du thé vert (très riche en flavonoïdes)

AUTRES POINTS

  • éviter les édulcorants  (les risques de lymphomes  et de leucémies chez des rates femmelles consommant de l’aspartame ont été démontrées).
  • préférer les poissons et les œufs ( bio)  à la viande
  • Certains champignons ont des propriétés anti- tumorales (champignons noirs, Reishi : Ganoderma lucidum, Shitaké). Il ne faut pas les prendre lyophylisés (fixation de métaux lourds et de radiations ionisantes sur les produits secs ; choisir des produits frais ).
  • Il peut être intéressant de se procurer un livre de recettes de cuisine (Tout à la vapeur et Guide pratique de gastronomie familiale Christine Bouguet –Joyeux, Ed .De Guibert, 2005 )

En cas de cancer de la prostate

  • choux
  • sauce tomate tous les jours (riche en lycopène)
  • supprimer le lait de vache
  • graines de lin (riches en lignane) à condition qu’elles soient moulinées
  • tous les fruits rouges sont indiqués  le jus de grenade

En cas de cancer du colon

  • consommer des légumes et les fruits (les fibres) : traiter la constipation+++ : apport de probiotiques
  • les graines de lin
  • augmenter le oméga 3
  • le curcuma
  • le calcium
  • diminuer les viandes surtout rouges, grillées ; pas de viandes transformées (hot dog, charcuteries)

En cas de cancer du sein

(ou s’il y a des risques élevés de cancer du sein : mère ou sœur atteinte de cancer du sein)

  • remplacer la pilule par une autre contraception ; pas de traitement hormonal substitutif à la ménopause ; Il est tout à fait possible d’utiliser le stérilet  sans avoir eu de grossesse !
  • la première grossesse est conseillée avant 28 ans
  • allaitement maternel : si possible pendant 6 mois (ce qui est recommandé par l’OMS)
  • ne pas fumer
  • une activité sportive 3 fois par semaine est recommandée
  • consommer moins et moins longtemps d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs
  • diminuer le soja
  • la qualité des graisses est essentielle (supprimer les graisses trans ; apporter des acides gras oméga 3)
  • s’il y a une surcharge de poids (IMC supérieur à  28)  maigrir en diminuant au maximum la consommation en glucides, première source d’obésité)

LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES : ils seront prescrits par des professionnels de santé formés

  • La vitamine D, le magnésium et les acides gras oméga 3 sont indispensables
  • Il est important de soigner la flore intestinale

Avoir une bonne hygiène de vie est importante

IMPORTANCE DE L’ACTIVITE PHYSIQUE MODEREE (elle réduit le risque de récidive)

s’occuper de soi :

  • avoir une vie sociale et affective : aller se promener avec son ou ses amis.
  • apprendre à gérer le stress
  • apprendre à gérer les émotions
  • Installation d’un rythme dans sa vie
  • Importance du sommeil et du repos
  • Marche dans la nature
  • Pratique d’une activité de détente (qi gong,  méditation, yoga, relaxation, sophrologie)
  • Pratique d’une activité artistique (art- thérapie : modelage, peinture, chant, musique) pour éveiller le potentiel créatif personnel
  • Cultiver le positif : savoir prendre soin de soi et se faire quotidiennement plaisir
  • Pratiquer la marche en pleine conscience dans la nature : expir (expirer les tensions, les pensées négatives, les peurs), inspirer (inspirer le positif, l’énergie de la nature, le soleil, la beauté)
  • La méditation, la foi, la spiritualité, sont un des piliers de la santé

Soutien psychologique

Il est souvent très utile


[1] Concernant les légumes « bio », leur intérêt est d’apporter plus de micronutrimrents et moins d’additifs chimiques

[2] Ces légumes contiennent des phytonuriments, l’indole-3-carbinol qui semblent capables de modifier le métabolisme des oestrogènes

[3] Fondation Solidarité, Toulouse

[4] Travaux de Bétuzzi, par Amandine Lhelias-d’après un article du site de l’American Association for Cancer Research, avril 2005 – http://www.aact.org/Default.aspxp. April 20, 2005


LIVRES

  • D. SERVAN SCHREIBER, Anticancer, éditions Robert Laffont
  • ANNE ANCELINSCHUTZENBERGER, L’aide au malade atteint de cancer
  • ANNE ANCELIN SCHUTZENBERGER, Vouloir guérir, éditions la méridienne, Desclée de Brouwer
  • SIMONTON C.O., Guérir envers et contre tout, Desclée de Brouwer
  • DR FREDERIC ROSENFELD, Méditer,  c’est se soigner, Editions Les arènes, 2010
  • DALAI  LAMA, Passerelles –Entretiens avec des scientifiques sur la nature de l’esprit, Paris,  Albin Michel, 1995
  • DALAI LAMA et HOWARD CUTLER, L’art du bonheur, éditions J’ai lu
  • JON KABAT–ZINN, Où tu vas, tu es, Apprendre à méditer pour se libérer du stress et des tensions profondes .Paris, J’ai lu, 2005
  • THIERRY  JANSSEN ; Vivre le cancer du sein …autrement, Pockett Evolution, 2010
  • HENRI JOYEUX et BERANGERE ARNAL : Comment enrayer l’épidémie des cancers du sein et des récidives ; éditions François Xavier de Guibert, 2O10
  • YVON SAINT- ARNAUD : La guérison par le plaisir, Ed. Novalis, 2002
  • DOMINIQUE GERGET-TESSIER : Cancer et alimentation, Editions Utovie, 2013

ASSOCIATION

M.I.S.S., Mouvement d’Information sur la Santé du Sein, info- santedusein.org, 586 Route de Fougarouse 31600 – LAMASQUERE – 0534480169

ASSOCIATION SOLIDARITE, 48 avenue Léon Blum, 31500 TOULOUSE, 0534259460, fondée par le Dr Pierrre Tubéry de Toulouse solidaritemalades@wanadoo.fr


SITES