Séance d’hypnose et atelier d’autohypnose

La séance d’hypnose :

La première séance individuelle vous permet d’aborder votre demande et de voir si celle-ci correspond bien à une des indications de l’hypnose. Je vous transmettrai les bases de l’autohypnose afin de vous rendre le plus vite possible autonome. Des séances en groupe peuvent vous être également proposées pour développer votre propre boite à outils hypnotique et développer l’autohypnose.

Le nombre de séances dépend de l’indication et de chaque personne

Les ateliers d’autohypnose en groupe : de 5 à 8 participants

L’objectif : Les ateliers d’autohypnose permettent d’activer ce processus naturel qu’est l’hypnose, pour

  • Mobiliser ses ressources internes et renforcer son énergie
  • Renforcer son équilibre face aux situations stressantes, apprendre à mieux réguler ses émotions et à cultiver la joie

On peut présenter une douleur physique et/ou psychique chronique (dont la cause a été identifiée ou non), ou bien subir un autre inconfort avec des répercussions sur leur qualité de vie.

Il est conseillé de refaire les exercices et les répéter autant que possible régulièrement pour les utiliser, pour progresser (tel l’apprentissage d’un instrument de musique) et améliorer sa qualité de vie.

_________________________________

L’apprentissage d’exercices d’autohypnose permet au patient à induire une auto activation de conscience, d’accéder à des compétences qu’il a en lui (les souvenirs heureux, les apprentissages réussis, revécus sensoriellement) et qu’il peut à la fois revisiter et réactualiser pour faire face aux modifications corporelles (douleur, invalidité) ainsi qu’à l’état dépressif pouvant être généré par la maladie chronique. Il s’agit de dialoguer avec la partie inconsciente et pleine de sagesse de soi-même… « On s’en remet alors à cette partie de soi qui sait ce qu’il faut faire, même si je ne sais pas que je le sais« 1.

L’aptitude à l’autohypnose est variable suivant les patients. La construction de l’objectif en termes précis est importante mais pas forcément nécessaire. Le patient devient actif par la pratique des exercices d’autohypnose, engagé dans son processus de guérison, de croissance, le processus même de la vie.

RDV tous les 15 jours, le jeudi 12h45 à13h 45, 24 avenue Rauski, à Pau.

Séance individuelle d’hypnose

Les séances d’hypnose ont lieu à mon cabinet médical. La durée de la séance est de 40 minutes.

Sur Rendez-vous – 60€ la séance.

J’ai été formée à l’hypnose et aux thérapies d’activation de conscience par Jean Becchio ( Diplôme Universitaire d’hypnose médicale en 2015) et par Claude Virot (Institut Emergence ) de 2015 à 2018.


Gérard SALEM, Éric BONVIN, Soigner par l’hypnose, Éd. Elsevier, 2012

Ateliers méditation pleine conscience

Les ateliers hebdomadaires

Les ateliers de méditation pleine conscience et pratique de la compassion ont toujours lieu :

le mardi et le vendredi de 12h30 à 13h30 et le jeudi 12h00 à 13h00.

Ils sont l’occasion de découvrir, d’approfondir la méditation de pleine conscience et de découvrir également les pratiques d’auto-compassion. 
Ils sont animés tantôt par Marie Maupas, enseignante de yoga et méditante de longue date, tantôt par moi-même.

Renseignements : Dominique : 06 31 53 49 69 ; Marie : 06 41 18 28 36

Articles, conférences et dates de formation sur le site mindfulness-pleine-conscience.com

Si vous-vous intéressez au Qi Gong, vous pouvez visiter le site qigong-pau.fr

Qi Gong

La culture chinoise traditionnelle n’a cessé de privilégier l’harmonie et l’équilibre. La plus grande attention a toujours été portée à la préservation et à l’entretien du souffle qui nous anime.

  • Qi, se traduit par souffle, énergie, substance subtile qui relie, anime et nourrit tous les éléments du corps.
  • Gong, désigne tant le travail, le moyen utilisé, que la maîtrise, le but recherché.

Qi Gong signifie donc le travail de l’énergie, et également « mise en mouvement des souffles « . Il désigne un ensemble de pratiques énergétiques variées issues de la culture traditionnelle chinoise, visant à « nourrir le principe vital », à l’entretien de la vie « YANG SHENG « , à l’harmonie entre le corps et l’esprit, considérée comme une globalité.

Les exercices de Qi Gong associent mouvements, des postures corporelles, ou émission de sons, respiration, et concentration de l’esprit (YI ).

Le but général est de faire circuler l’énergie dans le corps et de la renforcer, en s’inspirant des connaissances développées par la médecine traditionnelle chinoise. Le Qi Gong permet de renforcer le corps, de le rendre plus souple et d’optimiser toutes les fonctions de l’organisme. Il aide chacun à entretenir sa santé et sa vitalité par une pratique corporelle et respiratoire, et à trouver la détente et le calme intérieur nécessaire à un bon équilibre psychique.

Zhi Neng Qi Gong

Le Qi Gong est une pratique accessible aux malades et aux bien portants. Il ne nécessite pas de condition particulière.

Ce Qi Gong a été créé par le docteur Pang He Ming en 1980, à partir des enseignements directs de maîtres taoïstes, bouddhistes et d’arts martiaux ainsi que  de ses propres recherches dans le domaine des médecines chinoises et occidentales. Il a été transmis en France en 1991 par Maître Zhou Jing Hong aidé par le docteur Jean Becchio. Ce Qi Gong a pour but de maintenir la forme physique et le bon état de santé sur les plans physique, psychique et émotionnel. Zhi signifie intelligence, sagesse. Neng a le sens de pouvoir, capacité. Ce Qi gong a le pouvoir d’éveiller « l’intelligence du cœur », la sagesse, chez le pratiquant, ainsi que de développer l’imagination, la visualisation, les capacités créatrices et la globalisation (c’est à dire la capacité de prendre de la distance par rapport aux problèmes pour obtenir des réponses rapides, efficaces, quasi intuitives).

Il fait partie des Qi gong les plus pratiqués en Chine, y compris dans les centres de soins.

Le Qi Gong de la femme

Le Qi Gong de la femme est une méthode élaborée par Madame Liu Ya Fei, directrice du centre national de Qi Gong de Beidaihe (Chine). Il comprend une suite d’automassages, un travail de visualisation et des mouvements spontanés. Les exercices sont faciles mais demandent une pratique régulière à la maison.

Le Nei Wang Gong

Ce QI Gong est à l’origine une méthode taoïste qui s’est progressivement orientée vers le domaine thérapeutique.

C’est un outil pour reconstituer l’énergie vitale et travailler sur les blocages énergétiques ou émotionnels.

Ce Qi gong a été élaboré en Chine à partir d’une ancienne méthode taoïste dans les années 1950 par le professeur LIU Gui Zhen, fondateur du premier centre de Qi Gong médical dépendant du ministère de la Santé à Beidaihe. C’est le professeur LIU Gui Zhen qui a utilisé pour la première fois le terme de «Qi Gong» pour regrouper les différentes méthodes de travail énergétique, très variées, portant chacune un nom traditionnel. Il a répandu en Chine le Qi Gong de santé et formé les premiers praticiens de Qi Gong médical avec le ministère chinois de la Santé.

Dans les années 1970-1980, la fille du professeur LIU Gui Zhen, madame LIU Ya Fei, a repris les travaux de son père et a complété l’enseignement du Nei Yang Gong en y ajoutant une deuxième méthode, tout en continuant les recherches en Qi Gong médical au centre de Beidaihe. Ce centre, dont «Les Temps du Corps» est le représentant en France, est le berceau de la recherche et des applications du Qi Gong thérapeutique.

A propos des ateliers de méditation

PRATIQUE DE LA MEDITATION 

Cet atelier, ouvert à tous, s’adresse en particulier à toute personne désireuse d’améliorer sa santé et de développer ses potentiels d’auto guérison.

PRATIQUE :

  • la méditation traditionnelle zazen. Cette méditation consiste à « simplement s’asseoir », en abandonnant le corps et l’esprit, c’est-à-dire les petites douleurs, les ruminations mentales, pour plonger dans l’instant et s’ouvrir totalement à la réalité d’ici et maintenant .
  • les exercices  de Qi Gong  associent étirements, ondulations, respiration, concentration et parfois sons chantés ou prononcés, dans le but « d’accorder le corps énergétique » et d’entretenir la santé.
  • la pratique traditionnelle taoïste du sourire intérieur, exercice d’auto hypnose qui, par la visualisation en état de relaxation profonde, active le potentiel d’auto guérison de l’organisme.
  • enfin, des éléments de la pratique de la pleine conscience « mindfullness », une attitude du corps et de l’esprit pour traverser la vie, seront abordés.

OBJECTIF PEDAGOGIQUE : l’apprentissage d’exercices simples qui, pratiqués quotidiennement optimisent l’état de santé.

FONDEMENT THEORIQUE : si les pratiques méditatives s’inscrivent dans de nombreuses voies spirituelles en particulier orientales, elles peuvent être étudiées dans une pratique plus laïque de connaissance de soi.

Plus récemment les thérapies cognitivo-comportementales ont mis en évidence les effets de la méditation sur la santé mentale : John Kabat-Zinn  en 1982  a développé l’intérêt de cette pratique dans la gestion du stress, Christophe André, à l’hôpital Sainte Anne a largement contribué au développement de cette pratique dans la prise en charge des troubles anxieux généralisés et de la dépression. Sur le plan des maladies somatiques chroniques et des cancers (cette pratique se répand dans de nombreux centres oncologiques) on note une amélioration de l’immunité, une diminution de l’état inflammatoire ainsi qu’une meilleure qualité de vie.

ANIMATEUR : DocteurDominique Georget Tessier, médecin acupuncteur, nutritionniste, diplômée de médecine psychosomatique, professeur de Qi Gong, pratiquant le Tai Chi Chuan et la méditation depuis plus de vingt cinq ans. 

Voir les horaires