Cancer et méditation

Dominique Georget-Tessier, Novembre 2013

Le mot méditation évoque l’Orient bouddhiste et hindouiste.

Cependant, l’occident, au cœur des courants mystiques des grandes religions, connaît aussi ces pratiques. Au dix-huitième siècle Maître Eckart écrivait : « ce n’est que dans le silence et le repos intérieur que le Verbe et l Esprit se font entendre dans le fond de l’âme, en son fond le plus intime et le plus pur ». « Meditari » vient d’ailleurs du latin meditari de mederi « donner des soins à ».

La pratique méditation « pleine conscience » telle qu’elle se pratique actuellement n’est pas une démarche religieuse ou spirituelle. C‘est une technique associant une relaxation musculaire et physiologique, un état d’esprit différent caractérisé par l’observation des expériences mentales sans jugement, le développement d’une compétence d’auto focalisation sur un objet (le souffle, un son).

Elle peut être utilisée dans un but thérapeutique, de développement personnel ou de développement spirituel.

(suite…)

Prévention du cancer : place de l’alimentation

Conférence du Dr Dominique GEORGET-TESSIER du 11/12/2011

Pour une lecture plus confortable vous pouvez télécharger cet article en PDF : ICI

Pour les médecins traditionnels, médecins traditionnels chinois, médecins ayurvédiques, médecine hippocratique, une part importante de la consultation, après le diagnostic et avant ou après le traitement proprement dit, s’appelle l’éducation du patient. Or, malgré cela, peut-être parce que le temps de la consultation ne le permet pas, ou parce que lorsque nous allons chez le médecin, nous y allons surtout pour être rassurés, mais pas pour recevoir des conseils, le message passe mal.
C’est une des raisons qui nous a poussés tous professionnels et, à ce titre experts en santé, à sortir de nos cabinets et de nos officines pour partager nos connaissances en ce qui concerne la prévention. Nous pensons que notre rôle est, à côté du soin proprement dit, un rôle de partage de notre savoir et connaissance contribuant à aider le patient à être acteur de sa santé.

(suite…)

Diétothérapie chinoise et tumeurs

Article édité avec l’aimable autorisation de la direction de la revue « Acupuncture & Moxibustion », Jean-Marc Stephan

Marie-Emmanuelle Gatineaud

Résumé : La diététique préventive des tumeurs est aujourd’hui relativement bien connue en Occident. Elle présente cependant un caractère standard que lève la diététique chinoise, plus adaptée aux tempéraments individuels. Quant à la diétothérapie des tumeurs et d’accompagnement des traitements des tumeurs, elle n’est encore pas développée en Occident,alors que la MTC permet d’en ériger les principes et d’en déduire les applications que l’on trouve dans la littérature chinoise. (document pdf)

(suite…)

Micronutrition et préparation à la conception

Dominique Georget-Tessier, novembre 2010 

La fertilité humaine et le développement foetal dépendent d’un bon environnement nutritionnel.

Actuellement un couple sur sept consulte le médecin au moins une fois pour des difficultés à concevoir un enfant et un couple sur cinq a recours à la PMA ou AMP (procréation médicalement assistée) lettres qui sont passées dans le domaine du langage courant comme FIV (fécondation in vitro). Or de nombreuses observations ont fait état d’une baisse sensible de la densité en spermatozoïdes chez l’homme : est- ce l’effet de la pollution environnementale, de la mauvaise qualité de l’alimentation (abondance de calories vides ?)

(suite…)

Evaluation d’une démarche nutritionnelle

Dr Anne GUILLERM – Dr Dominique GEORGET TEISSIER – Mr Philippe LAVELATTE 

Mémoire : EVALUATION D’UNE DEMARCHE NUTRITIONELLE LORS DE TROUBLES DE L’HUMEUR REPERES PAR UN QUESTIONNAIRE EN PSYCHOSOMATIQUE

Nous nous proposons d’évaluer les bienfaits d’un programme nutritionnel adapté lors de troubles de l’humeur repérés par un questionnaire en psychosomatique. L’originalité de ce travail tient en plusieurs points : Il comporte, dans le cadre de notre pratique quotidienne, le dépistage et l’évaluation de symptômes présentés par nos patients et  pouvant se rattacher à une souffrance psychique.

(suite…)

Apport de l’acupuncture dans le traitement des stérilités féminines

Dominique Georget-Tessier, Novembre 2010

Un couple sur sept consulte au moins une fois pour des difficultés à concevoir un enfant et un sur dix suit des traitements pour y remédier : ce motif de consultation absent au début de mon exercice est devenu fréquent et il ne se passe pas de mois sans qu’une nouvelle patiente ne se présente avec cette demande.
Dans une intervention faite le 14 octobre 2010 au cours des journées européennes de gynécologie qui se tenaient à Montpellier, le professeur Sultan a rappelé le rôle des perturbateurs hormonaux tels que les phtalates, le bisphénol A, les pesticides dans la fonctionnalité des ovocytes et qui plus est dans les ovocytes du fœtus femelle atteignant dès avant la conception la fonction de reproduction ! (suite…)

Cancer et acupuncture

Avec l’aimable autorisation de l’auteur : Bernard Desoutter

Accompagnement par acupuncture des patients cancéreux en cours de traitement.

Résumé : De plus en plus de patients traités pour un cancer associent à leur traitement les aides apportées par les médecines complémentaires, en particulier l’homéopathie, la phytothérapie et l’acupuncture. Devant cette constatation, il nous a semblé intéressant de réaliser une synthèse des problèmes rencontrés lors des traitements allopathiques souvent agressifs et d’analyser l’apport de l’acupuncture dans l’accompagnement des patients traités dans le cadre de cette pathologie. Seront mis en évidence les traitements proposés    dans les nausées, vomissements et troubles digestifs lors des chimiothérapies, les  conséquences hématologiques, la fatigue, les symptômes généraux et les conséquences locales de la radiothérapie.

(suite…)

Acupuncture et gonarthrose

Article édité avec l’aimable autorisation de la direction de la revue « Acupuncture & Moxibustion », Jean-Marc Stephan

« L’acupuncture a une efficacité spécifique dans le traitement de la gonarthrose », par Olivier Goret

Witt C, Brinkhaus B, Jena S, Linde K, Wagenpfeil S, Hummelsberger J, Whalther HU, Melchart D, Willich SN.
Acupuncture in patients with osteoarthritis of the knee : a randomised trial.
Lancet 2005;366:136-43.

(suite…)

Traitement de la migraine par acupuncture à l’hôpital de Lariboisière : Anita Bui, Dominique Valade

Article édité avec l’aimable autorisation de la direction de la revue « Acupuncture & Moxibustion », Jean-Marc Stephan

RESUME : Le premier centre d’urgence des céphalées en Europe situé à l’hôpital Lariboisière à Paris accueille les patients 24heures/24. L’acupuncture peut trouver sa place dans ce cadre stressant que sont les urgences après avoir éliminé toutes les causes vasculaires et neurochirurgicales par une démarche diagnostique rigoureuse. C’est alors que, pour les céphalées primitives, l’acupuncture peut être d’un grand secours et notamment pour la maladie migraineuse avec ou sans aura où les résultats sont prometteurs. (document pdf)

(suite…)

Qu’est-ce que la Mésothérapie ?

La mésothérapie

est utilisée dans de nombreux domaines pour soulager diverses douleurs.

En traumatologie du sport : tendinopathies, entorses, contractures, élongations, claquages, fractures de fatigue, périostites.

En rhumatologie : conflits sous-acromiaux, pathologies arthrosiques, maladie de Dupuytren, syndrome du canal carpien, maladie de Morton

Pathologies rachidiennes : lombo-dorsalgies, cervicalgies, névralgies cervico-brachiales, sciatalgies.

Autres indications : dermalgies réflexes, douleurs diverses, migraines, céphalées, cicatrices fibreuses, alopécie…

La mésothérapie est une conception thérapeutique simple, consistant à injecter de petites quantités de médicament dans le derme (ces injections peuvent être également intra-épidermiques, intra-dermiques superficielles ou profondes, entre 1 et 13 mm. Cette technique vise à rapprocher le lieu de la thérapeutique du lieu de la pathologie pour une plus grande efficacité.

C’est une allopathie injectable par voie intradermique et superficielle, locorégionale et micro-dosée.
Elle a été découverte en 1960 par Michel Pistor. Elle utilise des seringues avec aiguilles à usage unique de 4 à 13 mm de longueur (technique manuelle) ou une technique « assistée « avec l’aide d’un injecteur électronique.

Les doses délivrées le sont en quantité très faible. La peau est utilisée comme un réservoir permettant la diffusion progressive des médicaments injectés.
Les contre indications (allergies, intolérances), sont liées à la sensibilité pharmacologique du patient aux produits utilisés et à un terrain allergique éventuel.

Au cabinet médical, nous injectons les produits selon la technique manuelle, plus douce et utilisons le plus souvent des remèdes homéopathiques préparés sous forme injectable associés ou non à de la procaïne, du magnesium… Nous choisissons les zones à traiter en fonction de la douleur, mais privilégions toujours certains points d’acupuncture particuliers, en fonction de la pathologie présentée.

Acupuncture et boulimie

Article édité avec l’aimable autorisation de l’auteur : Dr Stéphan JM. « Comment traiter la boulimie par acupuncture« . Méridiens 2000 ; 114 : 119 – 146

RESUME : Encore inconnue il y a 30 ans, la boulimie ne cesse d’étendre ses ravages. Elle touche environ 3% des femmes jeunes et est 4 fois plus fréquente que l’anorexie mentale. La boulimie consiste en un besoin impulsif et violent de manger, qui peut être indépendant de toute faim véritable et que la satiété ne calme pas. Après l’absorption rapide et sans plaisir d’une quantité parfois énorme de nourriture, les boulimiques tentent de l’éliminer en vomissant, en prenant des diurétiques voire des laxatifs, le plus souvent en cachette, dans la honte et la culpabilité.

(suite…)

Le syndrome poly-metabolique (SPM)

Article édité avec l’aimable autorisation de son auteur : le Dr Liagre Joël, que vous pouvez retrouver sur son blog

Ce syndrome, que l’on appelait autrefois le syndrome X, n’est pas une maladie, à proprement parlé, mais un ensemble de perturbations métaboliques qui sont des facteurs de risques cardiovasculaires. Dans la grande majorité des cas, les individus atteints ne se sentent pas malades !

Ils ont juste ‘ un peu de diabète ‘, ‘ du cholestérol’, ” un léger embonpoint ‘, ‘ à peine un peu de tension ‘ Rien de grave !!

Mais pourtant, on sait maintenant que le syndrome poly-métabolique (SPM ) multiplie par 10 à 15 le risque de maladies cardio-vasculaires.

L’approche micronutritionnelle de ce syndrome est essentielle, car grâce à elle il est possible de redresser la barre avant l’apparition de problèmes sérieux

(suite…)

Acupuncture en psychologie

Article de Eric KIENER, Congrès de LYON, 2009, sources FA.FOR.ME.C

ANXIETE GENERALISEE, ANGOISSE QUELQUES REPONSES DE L’ACUPUNCTEUR

Résumé : L’auteur tente de décoder les symptômes classiquement vécus et exprimés dans notre mode moderne afin de leur trouver une correspondance dans les textes de médecine chinoise traditionnelle.
L’intérêt est de proposer des solutions thérapeutiques simples à des situations fortement consommatrices de médications allopathiques aux conséquences non négligeables, quant à la vigilance et la concentration et au niveau de la qualité de vie, sans oublier le budget des assurances maladies.

Rappel des définitions modernes de l’anxiété et de ses comportements satellites : l’angoisse étant l’acmé de la situation.

La référence actuelle est la classification américaine DSM IV que l’on trouve sous le titre de « American Psychiatric Assocation », DSM-IV Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, Masson, 1996.

(suite…)

Repenser le cancer du sein

Traduction d’un article de »Health and Environment on line »

Sources Réseau Environnement Santé, Décembre 2010

Le RES a traduit l’article de la revue « Health & Environment on line » sur le rôle des perturbateurs endocriniens dans l’accroissement du risque de développer le Cancer du sein.

(suite…)

Acupuncture et oligospermie

Article édité avec l’aimable autorisation de la direction de la revue « Acupuncture & Moxibustion », Jean-Marc Stephan

« L’acupuncture améliore le spermogramme en cas d’oligo-asthéno-tératospermie », par Nguyen Trong Khanh et Johan Nguyen.
Gurfinkel E, Cedenho AP, Yamamura Y, Srougi M. Effects of acupuncture and moxa treatment in patients with semen abnormalities. Asian J Androl 2003; (5):345-348. (document pdf)

(suite…)