Ateliers méditation pleine conscience

Méditation Pleine Conscience et autocompassion

Ces rendez-vous hebdomadaires s’adressent aussi bien aux débutants qu’aux initiés. Ils permettent un approfondissement de la pratique.

Les mardis : 12h30-13h30

DOJO Zen de Pau, 24 avenue Rauski, PAU.

Méditation et Qi Gong

Le Qi Gong est une méditation en mouvement qui développe le vécu sensoriel et proprioceptif.
C’est également une pratique de santé intégrée à la médecine traditionnelle chinoise qui harmonise la circulation de l’énergie à l’intérieur du corps et avec notre environnement.

Les mercredis : 8h30-10h

DOJO des ARTS, 11 rue de Bordeu, (Près de la place du Foirail), PAU

Articles, conférences et dates de formation sur le site mindfulness-pleine-conscience.com

Liens en relation

Médecine générale

  • SFMG
    Société Française de Médecine Générale.
  • Revue prescrire
    Un ensemble d’informations rigoureuses et fiables sur les traitements et les stratégies de soins,
    pour agir en connaissance de cause. Prescrire est financé par les abonnés.
    Ni subvention, ni publicité. Ni actionnaire, ni sponsor AFSSA Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments
  • I.N.P.E.S
    Institut National de Prévention et d’Education Pour la Santé
  • AESST
    Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail
  • A.F.S.S.A
    Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments
  • A.E.S.S.T
    Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail
  • M.I.S.S.
    M.I.S.S. est un mouvement créé en mai 2001. A l’initiative du Docteur Anne-Marie TUBERY-CLAUSTRES, médecin homéopathe, diplômée universitaire de Cancérologie
  • S.I.O
    Society Integrative Oncologie
  • H.A.S
    Haute Autorité de Santé
  • I.N.C
    Institut National du Cancer : Agence nationale sanitaire et scientifique en cancérologie

Homéopathie

  • Homéopathie International
    Premier site consacré à l’homéopathie, crée par le docteur Séror en 1997 et outil de travail précieux et incontournable pour qui veut étudier l’homéopathie
  • HSF Homéopathie Sans Frontières
  • Homeophilo
    Philippe Colin et Philippe Marchat
  • SNMHF
    Syndicat National des Médecins Homéopathes Français
  • SMHMP
    Société de Médecine Homéopathique de Midi Pyrénées
  • LMHI (anglais)
    Ligue Médicale Homéopathique internationale
  • HomeolinksPublishers (anglais)
    Homeopathic Publications, Homeopathy Books by Homeolinks Publishers
  • Rajan Sankaran (anglais)
    Homoeopathic Medical Publishers

Acupuncture

Nutrition et Prévention

  • I.E.D.M
    Institut Européen de Diététique et Micronutrition
  • GREENHEALTH
    Association loi 1901 administrée par des personnalités universitaires, chercheurs, professionnels de santé, politiques, acteurs sur le terrain qui a pour objet de promouvoir la santé globale, principalement autour des axes de la nutrition, de l’environnement et du comportement.
  • OKINAWA
    “un programme global pour mieux vivre”
  • MédiPrévent
    Biologie clinique appliquée à la prévision personnalisée

Santé et environnement

  • A.S.E.F
    Association Sante Environnement France
  • Filière Bleu-Blanc-Coeur
    Agriculture à vocation santé
  • R.E.S
    Le Réseau Environnement Santé a pour vocation de rassembler tous ceux qui se reconnaissent dans cet objectif.

QI-gong

  • IEQG
    Institut Européen de Qi-Gong : Le Qi Gong, « développer et cultiver l’énergie » est un art millénaire chinois dont l’origine se perd dans la nuit des temps. Il consiste en mouvements lents, synchronisés à la respiration et à la concentration.
  • Le temps du Corps
    Voici le nouveau site des Temps du Corps, centre de culture chinoise. Vous y trouverez toutes les activités des Temps du Corps : les cours, stages, formations ; ainsi que le réseau d’associations partenaires dans toute la France.

Autres

  • Médecine Chine
    Boutique en ligne spécialisée dans la vente de produits naturels de santé, beauté et de bien-être.

Face aux virus, construire une bonne immunité et respecter quelques gestes

Face à l’extension d’une maladie virale, les premières mesures de préventions sont fondamentales :

  • Ne pas se faire la bise
  • Ne pas se serrer les mains
  • Ne pas se toucher le visage
  • Se tenir à 1 mètre d’une autre personne et éviter les bains de foule
  • Tousser dans son coude
  • Se moucher dans un mouchoir en papier et le jeter après usage
  • Enfin, se laver les mains le plus souvent possibles avec une solution Glycéro- alcoolique
  • Rester chez soi et éviter les déplacements : OBSERVER LE CONFINEMENT
  • Laver soigneusement les surfaces de préparation des repas ; se laver les mains avant la préparation et la consommation des repas
  • Laver les poignées de porte, les claviers d’ordinateur, les téléphones portables

Les règles d’hygiène de vie sont par ailleurs essentielles au fonctionnement optimal du système immunitaire 

Favoriser le sommeil (arrêter les écrans le soir, pratiquer une activité physique, manger léger le soir)

Réduire son niveau de stress : DIMINUER L’EXPOSITION AUX ECRANS avoir une activité physique, respirer, aller dans la nature, près des arbres (sentir l’enracinement de l’arbre, et ses branches secouées par le vent) pratiquer le yoga, le Qi Gong, le Taï Chi chuan, méditer, avoir une vie sociale –par téléphone, rire, chanter…)

Avoir une bonne alimentation : une grande part donnée au végétal, source de vitamine C et de magnésium ; peu de graisses animales ; pas de graisses industrielles (biscuits viennoiseries, margarines) ; pas de sucres raffinés ; peu de féculents si on a tendance à prendre du poids ; introduire l’huile de colza dans l’alimentation (source d’Omega 3) ; introduire les herbes aromatiques et le thé vert ;

Ne pas hésiter à faire des jeûnes ou des monodiètes.

Faire des cures de probiotiques pour avoir une bonne flore intestinale.

Et bien sûr, stopper alcool et tabac.

Savoir que la prise d’anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone, aspirine) est absolument contre-indiquée. Si vous êtes sous anti-inflammatoire, en parler à votre médecin.

La médecine traditionnelle chinoise, l’homéopathie, la phyto-aromathérapie et les compléments nutritionnels occidentaux s’accordent parfaitement dans le cadre d’une médecine intégrative.

1.                NETTOYER LES FOSSES NASALES +++ (sérum physiologique)

2.                PREVENTION PAR LES HUILES ESSENTIELLES

A.     Elles seront utilisées par voie externe (diffusion atmosphérique)

Cette voie est très utile pour assainir l’atmosphère et limiter la contagion

L’huile essentielle de RAVINTSARA

L’huile essentielle de TEA-TREE

80 gouttes de chaque, mélangées à de l’huile végétale de MACADAMIA (40 ml) dans un diffuseur de préférence ultrasonique, 10 minutes par heure.

Ou encore :

L’huile essentielle de pin sylvestre, d’eucalyptus radié, de sapin de Sibérie, à mélanger, dans un diffuseur ultrasonique.

Respirer (inhalation sèche) un complexe d’H.E comme “Esculape” ou encore les 5 huiles citées plus haut.

B.    Par voie cutanée

2 à 5 gouttes pures ou en dilution dans une huile végétale, application sur les poignets.

L’huile essentielle de NIAOULI

L’huile essentielle de RAVINTSARA

L’huile essentielle d’EUCALYPTUS GLOBULEUX

Au niveau des sinus et derrière les oreilles, 3 fois par jour, en application sur les poignets, ou au point 4 GI (dans le creux entre le premier et le deuxième métacarpien)

C.    Par voie orale

Pendant quelques jours seulement (sinon demander conseil au médecin).

  • Huile essentielle de NIAOULI : 1 goutte sur 1 comprimé neutre ou 1 cuillérée à café de miel, 3 fois par jour
  • Huile essentielle de THYM A LINALOL 1 goutte sur 1 comprimé neutre ou 1 cuillérée à café de miel 3 fois par jour
  • Huile essentielle d’EUCALYPUS RADIE,1 goutte sur 1 comprimé neutre ou 1 cuillérée à café de miel 3 fois par jour

3.                PREVENTION PAR l’HOMEOPATHIE

  • THYMULINE9CH, INFLUENZINUM 9 CH, SERUM DE YERSIN 9 CH, AVIAIRE 9 CH en alternant toutes les semaines. 1 dose d’’ARSENICUM ALBUM 15
  • GELSEMIUM 30, BRYONIA 9 OU 30 CH, 1 dose par semaine

Remède de fond homéopathique (si fragilité, de quelque nature qu’elle soit) : consulter.

4.                ASSOCIATION AVEC LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES OCCIDENTAUX

1 Ampoule de ZINC, (sous forme de granion), par jour pendant 1 mois

La vitamine D, soit sous forme naturelle, soit en ampoules dosées à 200000 Unités 1 Ampoule tous les 4 mois, au cours d’un repas

Des probiotiques (Ergiphillus Plus[1]), 2 à 4 gélules / jour

Du magnésium, contre le stress (D-Stress[2]) et pour stimuler l’immunité (chlorure de magnésium en sachets, 1sachet par jour 1 j sur 2 pendant 3 J mais il a une action laxative) et

De la vitamine C naturelle (Acérola, ou vitamine C liposomiale : 1 gr par jour)

On peur rajouter éventuellement :

De l’Echinacée en gélules 1 gélule 3 fois par jour (ou Ergymunyl[3], 1 dose/jour), 10 jours par mois en alternant avec :

De La gelée royale Bio, 1 dosette chaque matin (Ballot-Flurin, La Royale), 10 jours par mois en alternant avec du pollen de préférence frais, 10 j par mois

En cas de symptômes, extrait de propolis noire, 1 à 2 gouttes par j, spray buccal et nasal à la propolis.

En cas de symptômes ou de fragilité : extrait de pépin de pamplemousse, 15 gouttes 2 à 3 fois par jour.

Et traitement par homéopathie et/ou acupuncture, chez votre médecin

5.                PREVENTION PAR LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

La médecine chinoise traditionnelle a toujours permis aux médecins chinois de s’adapter aux maladies de leur temps, enrichissant chaque fois davantage leur pharmacopée. Un corpus écrit théorique de plusieurs millénaires en témoigne encore aujourd’hui.

L’OMS reconnait ces deux médecines de façon séparée. Depuis cent ans, la Chine associe les deux médecines au cœur de ses hôpitaux avec des très bons résultats et a fait ses preuves dans l’épidémie

A.    PHYTOTHERAPIE

1)    L’astragale De Chine

Par sa composition riche en flavonoïdes, en polysaccharides, en oligoéléments, elle a une action immunostimulante, antibactérienne et tonique (elle pourra être utilisée également pendant la phase de convalescence).

On utilisera 1 gélule à 500 mg, 3 fois par jour, à forte teneur en principe actif (Astragaloside)[4]

2)    LE GINSENG

C’est une plante immunostimulante, elle augmente le taux des leucocytes (on peut l’utiliser en association avec le Ganoderma), adaptogène (elle traite les effets du stress : stress physique, psychique, endocrinien…). C’est la plante tonifiante par excellence, elle augmente l’énergie et la résistance de l’organisme, elle pourra être utilisée en association avec le Cordyceps et la gelée royale pendant les périodes de convalescence.

On utilisera des extraits de Ginseng titrés en ginsenosides à raison d’une gélule à 200 mg, 3 fois par jour1. C’est une plante à recommander en phase de convalescence.

3)    LE CORDYCEPS

C’est un champignon qui a une action adaptogène, augmentant la résistance au stress en régulant la fonction des glandes surrénales et immunostimulante. Il fait partie du trio impérial (avec le Ginseng et le Reïshi)) ; Il tonifie le QI, l’énergie vitale, combat la fatigue et fortifie l’organisme. Il a des actions antivirales puissantes. Il est composé de polysaccharides (bétaglucanes), de tritrepènes et de sels minéraux.

On utilisera des extraits titrés à 30% en polysaccharides et à 15% en bétaglucanes sous forme de gélules dosées à 250mg, 1 à 2 gélules par jour. medecinechine.com

4)    LE REISHI ou LE SHITAKE ou MAITAKE 1 : 1 gélule 2 fois par jour

B.    PREVENTION PAR L’ACUPUNCTURE, LE TAI CHI CHUAN, LE QI GONG

En cas de pathologie chronique, de bronchite chronique, d’insuffisance respiratoire, de fatigue ou de stress (qui nous rendent plus fragiles aux virus), il est utile de consulter son acupuncteur.

Sinon, appliquer la moxibustion douce ou l’automassage sur : He Gu (GI4), Zhong Wan (RM12), Fei Shu (V13), Pi Shu (V20) et Da Zhui (DM14).

-automassage des points de l’oreille et en particulier du point au sommet de l’oreille

– Après un automassage, penser à se laver les mains

– Pratiquer TAI CHI CHUAN et le QI GONG (le Qi Gong des 6 sons ; les Ba Duan Jin, le Qi Gong pour booster l’immunité, les «  5 tibétains « 

Allez voir “Immune Boost Qi Gong” sur Youtube et le Qi Gong pour les poumons.

Sur You Tube également :

Qi Gong – Dr Yves Réquéna – Massage général

Les 8 pièces de brocart (Ba Duan Jin)

Maître Ke Wen “Les temps du corps” ou Shang Tang.

Les 6 sons thérapeutiques ( Ke Wen ou Imineo)

6.                REGULER L’ANXIETE

v Conseil généraux : aspects somatiques

  • Les compléments nutritionnels (magnésium, oméga 3)
  • Les huiles essentielles :

®    en inhalation sèche antistress : 1 goutte d’huile essentielle de néroli, 2 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale et 2 gouttes de petit grain Bigarade.

®    par voie cutanée : 1 goutte d’huile essentielle de lavande, de de petit grain bigarade, de Ylang-ylang, en massage des poignets et du plexus solaire et des plis du coude

  • L’homéopathie ; Ignatia 9CH, Gelsemium 9 CH, Arsenicum album 15 CH, en fonction des modalités, Aconit 15 CH ; Passiflora composé, le remède de fond.
  • La phytothérapie ; des formules à base de Passiflore, Aubépine, Ballotte, Mélisse, Valériane ont une action sédative ainsi que les Bourgeons de Figuier ; Le Griffonia est efficace sur l’anxiété avec fringale de sucre. La Rhodiole, l’Eleuthérocoque favorisent l’adaptation harmonieuse au stress (plantes adaptogènes) ; Le safran et le Millepertuis ont une action antidépressive ; L’EScholtzia, la Valériane et les Bourgeons de Tilleul favorisent le sommeil.
  • RESPIRER (3 minutes, 3 fois jour, en pleine conscience). Pratiquer une activité physique (dans la nature si possible), la relaxation, la sophrologie, le jardinage. Pratiquer le yoga, le Qi Gong, l’autohypnose, la cohérence cardiaque (365 respire.com), la méthode TIPI, l’EFT, LA MEDITATION

v Conseils psychologiques :

  • Sept stratégies pour gérer l’anxiété liée au coronavirus.

Bien que le fait de ressentir de l’anxiété en réponse à une menace soit une réaction humaine tout à fait normale, un niveau d’anxiété élevé et constant peut compromettre nos ressources psychologiques en temps de crise. Et les personnes qui souffrent déjà d’anxiété et de troubles connexes sont particulièrement susceptibles de rencontrer plus de difficultés psychologiques pendant la crise du coronavirus.

Les suggestions suivantes peuvent vous aider à gérer l’anxiété liée à la crise que nous traversons.

®    Accepter l’incertitude

Le fait de ne pas supporter l’incertitude rend plus vulnérable à l’anxiété.

®    Combattez le paradoxe de l’anxiété

L’anxiété augmente proportionnellement à la quantité de choses dont on essaie de se débarrasser. Ou comme le disait Carl Jung, « Tout ce à quoi l’on résiste persiste ».

La lutte contre l’anxiété peut prendre de nombreuses formes : boire plus que de raison, manger un peu trop ou abuser des écrans. Cela peut aussi se traduire par la consultation obsessionnelle des flux d’informations en ligne, dans l’espoir de calmer ses craintes. Bien que ces comportements puissent aider momentanément, ils peuvent aggraver l’anxiété à long terme. Les stratégies d’évitement se retournent presque toujours contre nous

Il est préférable d’accueillir avec courage, dignité et bienveillance les pensées, les sentiments et les sensations physiques liées à l’anxiété en acceptant l’idée que l’anxiété fait partie intégrante de l’expérience humaine… Paradoxalement, faire face à l’anxiété sur le moment aide à l’apprivoiser sur le moyen terme.

®    Dépassez votre anxiété existentielle

Ce qui menace notre santé déclenche la peur qui sous-tend toutes les autres craintes : la peur de la mort. Face à ces rappels de leur propre mortalité, les gens peuvent se retrouver consumés par l’anxiété liée à la préservation de leur santé, et se focaliser de façon disproportionnée sur tout signe de maladie.

Essayez de vous connecter à ce qui a du sens pour vous, à ce qui compte dans votre vie, qu’il s’agisse de spiritualité, des relations avec vos proches ou de l’engagement pour une cause qui vous tient à cœur. Démarrez un projet important que vous aviez remis à plus tard, et embrassez pleinement vos choix de vie.

®    Ne sous-estimez pas votre capacité de résilience

Les recherches montrent que les gens ont tendance à surestimer la gravité des conséquences liées à des événements difficiles et, dans le même temps, à sous-estimer leur capacité à faire face et à s’adapter aux situations difficiles.

N’oubliez pas que vous êtes plus résistant que vous ne le pensez. Cela peut vous aider à atténuer votre anxiété.

®    Ne surestimez pas la menace

Il faut garder à l’esprit que les humains ont tendance à exagérer le danger associé à des menaces inconnues par rapport à celles qu’ils connaissent déjà, comme la grippe saisonnière ou les accidents de voiture. La couverture médiatique constante contribue au sentiment de danger, ce qui entraîne une peur accrue et une escalade du danger perçu.

Pour réduire l’anxiété liée à cette actualité, je vous recommande de limiter votre exposition aux informations sur le coronavirus à 15 minutes par jour, maximum.

®      Méditez en pleine conscience, c’est simplement s’assoir, dans une posture digne et ouverte face à la gravité de l’expérience humaine, c’est accueillir les émotions (inquiétude, tristesse, chagrin, incertitude) et développer de la tendresse pour soi-même : rencontrer ce qui est douloureux avec tendresse,

Pratiquez “le sourire intérieur” (méditation taoïste), la méditation de la joie, la méditation de la bienveillance, l’auto-compassion

®      Savourez joyeusement les petits moments banals de la vie, qui sont le “sel de la vie”

Cultiver la légèreté, la joie, la sérénité, la paix intérieure et l’humour !

Face au confinement, développer confiance et amour envers nos proches et envers ceux qui souffrent actuellement.

Essayer de les aider (appel téléphonique, courrier)

“Méditer pour nous” me disait un confrère hospitalier, “même plus le temps de se poser à l’hosto”

“On ne parle même pas de nous”, me disait une auxiliaire de vie faisant des toilettes à domicile et effrayée d’être exposée au virus.

Pensez à appeler nos aînés confinés dans les EPHAD

Pensez à ceux qui décèdent, qui sont en soin à l’hôpital, à celles qui accouchent sans être à proximité de leurs proches.

S’ancrer dans la simplicité d’être, de s’aimer, d’aimer les autres redonne une énergie et une motivation pour aller toujours plus loin vers notre vérité et vers nous-mêmes.

 CONCLUSION

La médecine intégrative est d’un grand intérêt dans le cadre de la prévention des atteintes virales. En cas de fragilité, il est préférable de consulter son thérapeute.

Par ailleurs, l’homéopathie, la phyto-aromathérapie et la médecine traditionnelle chinoise (acupuncture, moxa et phytothérapie) ont toute leur place dans le traitement des formes modérées d’infection à Covid 19. Des remèdes comme “QING FEI PAI DU TANG” et “SHENG MAI SAN” ont été donnés en Chine avec succès. L’automédication est déconseillée.

Bien sûr, continuons à mettre en œuvre tout ce qui est utile pour nous ressourcer, pour cultiver l’équilibre, les pensées positives, l’humour, le lien et l’aide aux autres, et expérimenter avec curiosité et bienveillance cette situation nouvelle.

Et n’oublions pas que le mot chinois pour « crise » signifie également « opportunité »

Charte de l’AFA

Présentation et histoire de l’acupuncture au travers de la Charte de l’Association Française d’Acupuncture. Vous pouvez retrouver cette charte sur le site AFA

 

  • Charte de l’ Association française d’acupuncture (AFA) ou l’essentiel à savoir :

Depuis plus de 4 000 ans la Chine a développé une médecine très complète, avec un corpus théorique important comprenant une pharmacopée, des massages, une diététique, des manipulations, des actes chirurgicaux et une thérapeutique originale, l’acupuncture, appelée méthode des aiguilles et des moxas (zhen jiu fa).
Celle-ci est enracinée dans la culture traditionnelle chinoise et dans sa cosmologie particulière, dominée par la notion de Dao et représentant un univers constitué et animé par le Qi 氣 (souffle) à l’aide de modèles d’organisation symboliques (Yin/yang, Ciel/Terre/Homme, Cinq phases) ; c’est dans cette référence qu’elle amène à envisager l’homme dans sa totalité, comme un microcosme régi par les mêmes lois et siège des mêmes mouvements et transformations des souffles que l’univers entier. Car l’acupuncture est essentiellement une médecine des souffles (Qi) : sa méthode thérapeutique est liée à la personne, au lieu, à l’heure, c’est-à-dire à la qualité de souffle au moment où on le considère. Ceci explique que le même traitement chez la même personne puisse avoir des effets différents à quelques jours d’intervalle, qu’un traitement identique pour une même pathologie n’aura pas un succès équivalent chez deux patients différents. Ceci rappelle une notion connue en occident : l’occasion fugace d’Hippocrate que les chinois appellent deshi : obtenir le moment. Médecine du souffle ou des souffles, l’acupuncture régule leur perturbation avant même que la maladie se manifeste et prétend ainsi, comme c’était le cas en Chine, être une vraie médecine préventive.

(suite…)

Le développement de la méditation en médecine

Conférence du 14 décembre 2014 –  Salon Asphodèle, Pau
“Apprivoiser le stress : stress et environnement “

      I.            AVANT PROPOS 

« Tous les problèmes de l’homme viennent qu’il ne sait pas rester seul dans une pièce sans rien faire » Blaise PASCAL

Cette conférence sur la méditation prolonge celle que nous avions présenté en 2011 « l’Art de nourrir la vie » (Yang Shen en chinois). En tant que médecin, nous avons un rôle éducatif auprès de nos patients en leur apprenant comment cultiver et mobiliser leurs ressources pour guérir. Cette fonction était bien connue et développée dans les médecines traditionnelles, en particulier chinoise et ayurvédique.

  • Les choses ont beaucoup changé : aujourd’hui, je peux en parler ouvertement ! Alors qu’il Il y a 35 ans, je n’osais pas dire à mes parents que je méditais, qu’en 1996, j’ai été exclue d’une association de recherche et réflexion philosophique alors que je présentais un travail sur le Qi Gong et la médecine traditionnelle chinoise, que ce n’est que très récemment que j’ai osé parler à mes collègues de la méditation en lien avec les applications médicales. Je reviens d’un colloque proposé par l’institut BERGONIÉ à Bordeaux, le 21 novembre dernier « Pratiques méditatives et maladies chroniques » ce qui nous montre que la pensée médicale évolue peu à peu
  • Quelle évolution ! J‘introduis maintenant parfois dans mes consultations, un « espace de pleine conscience » en proposant « les 3 minutes de pleine conscience » à des patients anxieux, ou stressés. J‘anime des ateliers de méditation et propose un programme en 8 Séances pour réduire le stress, destiné aux patients anxieux, atteints de maladie chroniques, sans prendre le risque de passer pour quelqu’un qui créerait une secte ou ferait partie d’une secte !

(suite…)

Acupuncture, méditation, Qi Gong : quel apport dans la dépression ?

Dominique GEORGET-TESSIER, Août 2014

Médecin généraliste exerçant l’acupuncture à Pau depuis plus de 30 ans, j’enseigne également le QI GONG et la méditation pleine conscience dans des ateliers, des groupes de formation MBCT ainsi qu’à la Ligue contre le cancer.

Je suis confrontée dans mon cabinet au problème de l’anxiété et de la dépression, état qui s’étend du simple mal de vivre à la pathologie sévère dans laquelle le risque suicidaire est toujours à prendre en compte.

Si le traitement de la dépression grave appartient au psychiatre, et en particulier celui de la dépression endogène lié à un déséquilibre chimique des neuromédiateurs, celui de la dépression modérée, de la dépression liée à un épuisement (burn-out), de la dépression réactionnelle, de la dépression liée à la maladie chronique telle que le cancer ou les pathologies douloureuses chroniques de même que la prévention des rechutes dépressives répondent à d’autres approches, dont fait partie la médecine traditionnelle chinoise qui comprend, à côté de l’acupuncture, les massages, la diététique, la phytothérapie, le TAIJI CHUAN , le QI GONG et la méditation. Dans les médecines traditionnelles, en particulier la médecine traditionnelle chinoise, une place très importante est donnée, à l’hygiène de vie au sens large (physique, mentale -c’est à dire émotionnelle- et environnementale). Le médecin a un rôle éducatif et psychoéducatif : il s’agit de sensibiliser le patient sur un mode de vie à adopter, pour entretenir et préserver sa santé.

(suite…)

Méditation et Neurosciences

I. HISTOIRE

Le mot méditation évoque l’Orient bouddhiste et hindouiste. Des fresques vieilles de 4000 ans montrant des personnages assis dans des postures de méditation ont été retrouvées en Inde.

Cependant, l’occident a aussi ses lettres de noblesse en la matière, au cœur des courants mystiques des grandes religions : le christianisme gnostique, hésychaste et eckartien, le judaïsme hassidique et cabaliste, l’islam soufi ont proposé des méthodes parmi lesquelles la méditation est la voie royale, menant à la connaissance du soi véritable. Meditari vient d’ailleurs du latin meditari(s’exercer, réfléchir) de mederi « donner des soins à ».

 

(suite…)

MTC et printemps

Le printemps en médecine traditionnelle chinoise : CHUN (4 Février – 4 Mai)

Le caractère chinois, Chun, qui désigne le printemps évoque le soleil qui monte à travers les arbres ; c’est la montée initiale du yang à travers les formes qu’il réchauffé et ranime. C’est le matin de l’année, la poussée de la vie d’une plante. Cela correspond au caractère Sheng, la création, la naissance, la vie. De même, le Qi du foie, qui est l’organe correspondant au printemps, aime « être à l’aise « et se déployer sans obstacle, sans nœud.

Le matin lorsque nous nous réveillons et passons de la position allongée à la position verticale et orientons notre regard vers l’extérieur, nous mobilisons cette énergie du printemps réveil, yeux ouverts, extériorisation, verticalité, tonus musculaire, ce qui, en MTC (médecine traditionnelle chinoise) correspond au mouvement du bois et à l’organe foie. Chaque printemps, chaque matin, remettent l’homme en phase avec les empreintes de la naissance et de la toute première enfance.

« Les 3 mois de printemps sont appelés à jaillir et déployer » (Su Wen ; chapitre 2)

Le QI du sang doit circuler librement dans les muscles.
Il est important de prendre soin de ses tendons.

  • Nombre 8
  • Elément : bois
  • Saveur : acide
  • Couleur : bleu vert
  • Symbole : dragon
  • Organe : foie
  • Organe des sens : la vue
  • Qualité à cultiver : la bienveillance (mouvement d’extériorisation), la générosité

Conseils diététiques

  • Alléger la nourriture (jeûne éventuel ou mono diète ou bouillon de légumes une fois par semaine) ;
  • Consommer des légumes cuits à la vapeur, les champignons shiitakés, les feuilles d’épinards, les choux frisés, les brocolis, les courgettes, haricots mange-tout, les asperges, les fruits, les huiles de première pression à froid olive colza, boire des tisanes, du thé vert ;
  • Diminuer les pâtisseries, les sucreries, le tabac, l’alcool, les graisses animales, les céréales riches en gluten, les produits laitiers bovins ;
  • Consommer des aliments dépuratifs (chicorée, endive, scarole, frisée, épinards, oseille, radis, fèves…)

Dao Yin

  • Les étirements des méridiens. Le tigre.
  • Qi Gong pour nourrir les tendons ;
  • La marche. Regarder au loin les grands espaces ;
  • Les 6 sons (de Sun Si Miao), le son pour le foie est le son Xu ; Inspirer silencieusement “comme si on humait une fleur en adressant le parfum au centre du bassin”, puis expirer le son Xu (chuu : la note la) ; Couleur bleu-vert, les yeux extériorisent les toxines. On laisse vibrer le son le long de la colonne vertébrale.

Les plantes régulatrices ; feuilles de cassis, romarin, pissenlit, angélique, aubier de tilleul, plantain, verge d’or, le calendula, la centaurée, la busserole, la chélidoine, le chardon marie, l’artichaut, l’épine-vinette, la reine des prés, le radis noir.

Tisane de printemps ; 10 gr de feuilles de cassis, 5 gr de prêle, 10 gr de busserole, 10 gr de romarin (sommités fleuries), 10 gr de calendula, 10 gr de petite centaurée, 10 gr d’hépatique des fontaines, 10 gr de gaillet jaune.
Faire infuser 10 minutes 1 cuillère à café du mélange dans un grand bol d’eau bouillante. Boire 2 à 3 fois par jour.
_______________________________________________________________________________
BIBLIOGRAPHIE

Traduction par Elisabeth ROCHAT DE LA VALLEE et Claude LARRE : “Huangdi Nei Jing, Su Wen”

Docteurs J.M. EYSSALET, Evelyne MAMNIC : “La médecine chinoise, santé, forme, diététique

J. BARRY : “Les Cahiers de Yang Sheng

Méditation MBSR

MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction)

ou « Réduction du stress basée sur la pleine conscience » est le nom donné par Jon Kabat-Zinn1 au programme qu’il développe à la clinique de réduction du stress du centre hospitalier du Massachusetts depuis 1979, devenue maintenant le CFM, “Center for Mindfulness in Medecine, Health Care, and Society“. A sa suite, le psychiatre canadien Zindel Segal élabore le programme MBCT “Mindfullness Cognitive Therapy), thérapie cognitive basée sur la pleine conscience, pour la prévention des rechutes dépressives

En Europe, cette technique se développe grâce à l’ ADM (Association pour le Développement de la Mindfullness ) ainsi qu’ aux travaux de Christophe André, psychiatre à l hôpital Sainte Anne et auteur de nombreux livres sur la méditation.Elle est de plus en plus utilisée par les médecins comportementalistes, en psychiatrie mais aussi en cancérologie et dans les services de prise en charge de la douleur.

Conçue initialement pour réduire le stress, cette méthode s’adresse maintenant, aux personnes atteintes de douleurs chroniques,, d’anxiété ou suivant des traitements lourds. Cette méthode a contribué largement à l’amélioration de la qualité de vie de nombreux patients.  Plus de 17 000 personnes ont aujourd’hui suivi ce programme d’apprentissage ; plus de 5000 médecins et d’innombrables professionnels du soin de par le monde s’y réfèrent dans leur travail quotidien.

(suite…)

Légumes de printemps sautés

 

 

INGREDIENTS

  • 4 champignons shiitakés frais ou séchés.
  • 90 g de chou chinois
  • 60 g de petits bouquets de brocoli
  • 60 g de petits bouquets de choufleur
  • 1/2 carotte
  • 1 courgette ou 1 courge d’été
  • 75 g de pousses de bambou coupées en rondelles
  • 8 pois mange-tout
  • 4 asperges épluchées
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de sauce de soja claire
  • Sel, poivre blanc

RECETTE

Faîtes tremper les champignons dans 25 cl d’eau chaude. Versez-les dans une casserole avec l’eau de trempage, portez à ébullition, puis laissez mijoter environ 5 minutes après avoir réduit le feu. Coupez les champignons cuits en quartiers, gardez leur eau de cuisson.

Epluchez la carotte. Coupez-la en pratiquant 4 incisions longitudinales en V puis en tranches afin d’obtenir des morceaux en forme de fleur.

Dans un wok, faites chauffer une cuillerée à soupe d’huile à feu vif, ajoutez les bouquets de brocoli, de chou-fleur et les morceaux de carotte. Faites-les revenir quelques secondes. Après avoir ajouté l’eau, couvre et cuisez les légumes à feu vif 1 minute.

Ajoutez les asperges coupées en biais, en tronçons de 1 cm d’épaisseur, la courgette coupée en rondelle, le chou chinois. Versez un peu d’eau pour que les légumes supportent encore 30 secondes de cuisson sans attacher, couvrez.

Ajoutez les pois mange-tout, les pousses de bambou et les champignons avec une cuillerée à soupe d’huile. Faîtes revenir jusqu’à ce que les pois deviennent translucides. Versez le bouillon, la sauce de soja, l’eau des champignons. Laissez cuire encore 30 secondes*.

Servez dans un plat après avoir salé et poivré.

*si vous désirez épaissir votre sauce vous pouvez ajouter 1/2 cuillerée de farine (maïs, blé…) délayée dans deux cuillerées à soupe d’eau de cuisson des champignons, mélangez, laissez épaissir 30 secondes.

LES FONCTIONS THERAPEUTIQUES

Les champignons shiitakés sont de saveur douce et légèrement amère, de nature neutre. Ils traitent les inflammations gastriques et les troubles urinaires. Les biologistes japonais en ont tiré un agent anticancéreux approuvé par leur gouvernement. Ils contribuent à baisser le cholestérol.

La carotte, de saveur douce, amère et piquante, est de nature neutre. Elle tonifie la rate.

Le brocoli est doux, piquant et légèrement amer, de nature fraîche, il clarifie la couleur des poumons, il nourrit le sang et éclaircit les yeux. Il régularise la voie des liquides et humidifie la peau.

Le chou-fleur doux, piquant et de nature neutre, lubrifie les intestins, tonifie l’énergie et stimule la digestion.

Les asperges amères, douces et piquantes, de nature tiède favorisent la survebue des urines, humidifient les poumons, rafraîchissent le sang et apaisent le coeur. Elles éliminent les glaires et calment la toux.

Le choux chinois, est doux et de nature fraîche. Il clarifie la chaleur, est utile en cas de troubles du coeur, il régularise la voie des liquides et élimine les glaires.

Les pois mange-tout, de saveur douce et salée, sont de nature neutre. Ils apaisent la soif, produisent des liquides organiques, tonifient la rate et les intestins.

La courgette est douce et fraîche, elle clarifie la chaleur en tonifiant la rate.

Les pousses de bambou sont amères, douces et de nature froide. Elles nourissent le Yin, clarifient la chaleur, apaisent la soif.

INDICATIONS

Syndrome de chaleur des poumons avec mucosités dues à un excès de chaleur interne, syndrome de chaleur de l’estomac avec obstruction digestive et constipation, douleurs thoraciques avec chaleur au coeur.

 

Qi Gong

La culture chinoise traditionnelle n’a cessé de privilégier l’harmonie et l’équilibre. La plus grande attention a toujours été portée à la préservation et à l’entretien du souffle qui nous anime.

  • Qi, se traduit par souffle, énergie, substance subtile qui relie, anime et nourrit tous les éléments du corps.
  • Gong, désigne tant le travail, le moyen utilisé, que la maîtrise, le but recherché.

Qi Gong signifie donc le travail de l’énergie, et également “mise en mouvement des souffles “. Il désigne un ensemble de pratiques énergétiques variées issues de la culture traditionnelle chinoise, visant à “nourrir le principe vital”, à l’entretien de la vie “YANG SHENG “, à l’harmonie entre le corps et l’esprit, considérée comme une globalité.

Les exercices de Qi Gong associent mouvements, des postures corporelles, ou émission de sons, respiration, et concentration de l’esprit (YI ).

Le but général est de faire circuler l’énergie dans le corps et de la renforcer, en s’inspirant des connaissances développées par la médecine traditionnelle chinoise. Le Qi Gong permet de renforcer le corps, de le rendre plus souple et d’optimiser toutes les fonctions de l’organisme. Il aide chacun à entretenir sa santé et sa vitalité par une pratique corporelle et respiratoire, et à trouver la détente et le calme intérieur nécessaire à un bon équilibre psychique.

Zhi Neng Qi Gong

Le Qi Gong est une pratique accessible aux malades et aux bien portants. Il ne nécessite pas de condition particulière.

Ce Qi Gong a été créé par le docteur Pang He Ming en 1980, à partir des enseignements directs de maîtres taoïstes, bouddhistes et d’arts martiaux ainsi que  de ses propres recherches dans le domaine des médecines chinoises et occidentales. Il a été transmis en France en 1991 par Maître Zhou Jing Hong aidé par le docteur Jean Becchio. Ce Qi Gong a pour but de maintenir la forme physique et le bon état de santé sur les plans physique, psychique et émotionnel. Zhi signifie intelligence, sagesse. Neng a le sens de pouvoir, capacité. Ce Qi gong a le pouvoir d’éveiller “l’intelligence du cœur”, la sagesse, chez le pratiquant, ainsi que de développer l’imagination, la visualisation, les capacités créatrices et la globalisation (c’est à dire la capacité de prendre de la distance par rapport aux problèmes pour obtenir des réponses rapides, efficaces, quasi intuitives).

Il fait partie des Qi gong les plus pratiqués en Chine, y compris dans les centres de soins.

Le Qi Gong de la femme

Le Qi Gong de la femme est une méthode élaborée par Madame Liu Ya Fei, directrice du centre national de Qi Gong de Beidaihe (Chine). Il comprend une suite d’automassages, un travail de visualisation et des mouvements spontanés. Les exercices sont faciles mais demandent une pratique régulière à la maison.

Le Nei Wang Gong

Ce QI Gong est à l’origine une méthode taoïste qui s’est progressivement orientée vers le domaine thérapeutique.

C’est un outil pour reconstituer l’énergie vitale et travailler sur les blocages énergétiques ou émotionnels.

Ce Qi gong a été élaboré en Chine à partir d’une ancienne méthode taoïste dans les années 1950 par le professeur LIU Gui Zhen, fondateur du premier centre de Qi Gong médical dépendant du ministère de la Santé à Beidaihe. C’est le professeur LIU Gui Zhen qui a utilisé pour la première fois le terme de «Qi Gong» pour regrouper les différentes méthodes de travail énergétique, très variées, portant chacune un nom traditionnel. Il a répandu en Chine le Qi Gong de santé et formé les premiers praticiens de Qi Gong médical avec le ministère chinois de la Santé.

Dans les années 1970-1980, la fille du professeur LIU Gui Zhen, madame LIU Ya Fei, a repris les travaux de son père et a complété l’enseignement du Nei Yang Gong en y ajoutant une deuxième méthode, tout en continuant les recherches en Qi Gong médical au centre de Beidaihe. Ce centre, dont «Les Temps du Corps» est le représentant en France, est le berceau de la recherche et des applications du Qi Gong thérapeutique.

Syndrome d’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques

Dr Georget Tessier, juin 2013

(SICEM)

Il existe certainement un rapport entre l’augmentation des champs électromagnétiques de haute et basse fréquence et le développement de pathologies neurodégénératives. Les autorités sanitaires ont tendance à dénier le résultat d’études scientifiques.La réglementation, qui existe cependant est laxiste.

(suite…)

A propos des ateliers de méditation

PRATIQUE DE LA MEDITATION 

Cet atelier, ouvert à tous, s’adresse en particulier à toute personne désireuse d’améliorer sa santé et de développer ses potentiels d’auto guérison.

PRATIQUE :

  • la méditation traditionnelle zazen. Cette méditation consiste à “simplement s’asseoir”, en abandonnant le corps et l’esprit, c’est-à-dire les petites douleurs, les ruminations mentales, pour plonger dans l’instant et s’ouvrir totalement à la réalité d’ici et maintenant .
  • les exercices  de Qi Gong  associent étirements, ondulations, respiration, concentration et parfois sons chantés ou prononcés, dans le but “d’accorder le corps énergétique” et d’entretenir la santé.
  • la pratique traditionnelle taoïste du sourire intérieur, exercice d’auto hypnose qui, par la visualisation en état de relaxation profonde, active le potentiel d’auto guérison de l’organisme.
  • enfin, des éléments de la pratique de la pleine conscience « mindfullness », une attitude du corps et de l’esprit pour traverser la vie, seront abordés.

OBJECTIF PEDAGOGIQUE : l’apprentissage d’exercices simples qui, pratiqués quotidiennement optimisent l’état de santé.

FONDEMENT THEORIQUE : si les pratiques méditatives s’inscrivent dans de nombreuses voies spirituelles en particulier orientales, elles peuvent être étudiées dans une pratique plus laïque de connaissance de soi.

Plus récemment les thérapies cognitivo-comportementales ont mis en évidence les effets de la méditation sur la santé mentale : John Kabat-Zinn  en 1982  a développé l’intérêt de cette pratique dans la gestion du stress, Christophe André, à l’hôpital Sainte Anne a largement contribué au développement de cette pratique dans la prise en charge des troubles anxieux généralisés et de la dépression. Sur le plan des maladies somatiques chroniques et des cancers (cette pratique se répand dans de nombreux centres oncologiques) on note une amélioration de l’immunité, une diminution de l’état inflammatoire ainsi qu’une meilleure qualité de vie.

ANIMATEUR : DocteurDominique Georget Tessier, médecin acupuncteur, nutritionniste, diplômée de médecine psychosomatique, professeur de Qi Gong, pratiquant le Tai Chi Chuan et la méditation depuis plus de vingt cinq ans. 

Voir les horaires

A propos des rayonnements électro-magnétiques

DANGER POTENTIEL DES CHAMPS ELECTRO-MAGNETIQUES HAUTES FREQUENCES (antennes relais – téléphonie mobile – WIFI-WIMAX : hot spots, bornes, modems, consoles de jeu… – Bluetooth : oreillettes, casques, souris – Téléphones numériques sans fil  DECT)

Les rayonnements électromagnétiques artificiels posent un problème de santé publique avéré en particulier chez les femmes enceintes (pour lesquelles l’usage du téléphone portable et déconseillé ) et les jeunes enfants, entre autres par ouverture de la barrière hémato encéphalique. Il est important de s’informer .

Sources d’information : Robin des Toits : www.robindestoits.org

Centre de Recherche et d’Information indépendantes sur les Rayonnements Electro Magnétiques : www.criirem.org

Pour une Réglementation des Implantations d’Antennes Relais de Téléphonie Mobile : www.priartem.fr

 

Kenneth White : lettre à un vieux calligraphe

Lettre à un vieux calligraphe

Cent jours passés
Par les grèves et les montagnes

A l’affût
du héron et du cormoran

Puis écrire ceci
A la lisière du monde

Dans un silence devenu
Une seconde nature

Et connaître à la fin
Dedans le crâne, dedans les os

Le sentier du vide.

Kenneth White, “Un monde ouvert, Anthologie personnelle”  (Gallimard, Collection Poésie 2007)